Au début des années 1970, à Sherbrooke comme dans toute la province, un nouveau phénomène apparaît. C’est la désinstitutionalisation. Les personnes vivant avec une limitation fonctionnelle entrevoient, pour la première fois, la possibilité de vivre hors des murs des établissements de soins de santé les hébergeant. C’est dans ce contexte qu’un groupe de précurseurs décident d’ouvrir les portes et de tracer la voie de l’indépendance.

 

Cette voie, ce chemin ne sera pas facile à faire. Des efforts soutenus des personnes désirant vivre de façon autonome et indépendante de leurs propres familles et amis, en appartement ou dans leur propre maison, amèneront la création de services inexistant à cette époque.

 

Des femmes et des hommes, comme Gaston Lessard, qui vivront les premiers cette nouvelle réalité, qui devront, pendant une trop longue période, compter uniquement sur l’aide de leurs proches pour s’habiller, se laver et se préparer à manger.

 

Nous devons à leur ténacité des services et accommodements qui, en ce début de troisième millénaire, nous semblent naturels et essentiels. Que l’on pense au service de soutien à domicile, de transport adapté, les normes d’accessibilité universelle ou à l’adaptation de poste de travail, il faut garder à l’esprit que tout cela ne s’est pas fait en un jour. Des gens et des groupes de personnes y ont consacré temps et énergie afin que leurs rêves d’indépendance et d’autonomies deviennent une réalité accessible pour toutes les personnes handicapées.

 

Entre 1970 et 1980, trois grandes initiatives sont à l’origine de la création de Promotion handicap Estrie :

 

1974 :     Mise sur pied du comité « abolition des barrières architecturales » ;

 

1976 :     Création de Promotion-Logement selon le modèle coopératif ;

 

1977 :     Lancement de Transport liberté.

 

 

En 1980, Promotion handicap Sherbrooke tenait sa première assemblée générale et les membres fondateurs obtinrent le mandant de constituer l’organisation sous l’incorporation de Promotion handicap Sherbrooke. Les premières lettres patentes furent délivrées à l’organisme cette même année.

 

Puis, en 2004, à la demande de membres hors Sherbrooke et de la demande croissante d’information venant de l’extérieur de la ville ainsi que du désir des administrateurs de mieux desservir nos membres, nous sommes devenus Promotion handicap Estrie inc.

 

Un quart de siècle de promotion, d’éducation, de sensibilisation et d’efforts acharnés.

 

Aujourd’hui, nous sommes encore très présent. Comme les temps changent, le type d’actions portées par l’organisme a changé si on les comparent aux années ‘70 et ‘80. Les services existent, il faut les faire connaître. Nous travaillons à augmenter l’accessibilité universelle des bâtiments de tous types dans la région et ce, par différents moyens.

 

·                    Travail en collaboration avec la ville de Sherbrooke.

·                    Campagne de sensibilisation au droit à l’accès aux commerces.

·                    La diffusion des endroits entièrement ou partiellement accessibles dans la région.

·                    La diffusion aux partenaires du milieu de la santé de la liste des logements accessibles connus dans la ville.

 

Ceci est, sans compter, sur le traitement et suivi de plaintes concernant un bâtiment où l’accessibilité fait défaut. Du travail avec des partenaires communautaires des secteurs du logement, de la défense des droits et d’autres groupes de personnes handicapées en Estrie. Car c’est ensemble, en collaboration avec des groupes de tout horizon, que nous pouvons le mieux atteindre l’intégration

 

Retour à l'accueil